La croyance dans les pouvoirs maléfiques du mauvais œil s'étend à de nombreuses cultures et remonte probablement à la préhistoire. Le terme de mauvais œil est une description littérale de la capacité de nuire aux êtres vivants d'un simple regard. Le mauvais œil est considéré comme très dangereux pour les jeunes enfants et les femmes enceintes.

Le mauvais œil est le plus souvent attribué à l'homme, mais on dit que certaines bêtes, certains reptiles et même des objets inanimés sont capables de causer du tort uniquement en s'approchant d'eux. Les grenouilles, les serpents, les scorpions, les araignées et certaines pierres comme les opales et les perles sont considérés comme possédant de mauvaises vibrations.

Les anthropologues et surtout les psychologues pensent que le fameux troisième œil des hindous, qui est censé être situé au milieu du front et entre les yeux physiques, a une contrepartie physique dans la glande pinéale. Ce petit appendice du cerveau humain, bien qu'enfoui dans les plis du cerveau, est situé dans l'axe du troisième œil. Il produit la substance chimique qui contrôle les différentes énergies psychiques de l'esprit. Si la glande pinéale est effectivement le troisième œil, elle est probablement responsable de toutes les vibrations négatives habituellement attribuées au mauvais œil.

Udjat L'amulette la plus efficace contre le mauvais œil a toujours été une image de l'œil lui-même. L'une des amulettes en forme d'œil les plus célèbres est l'udjat égyptien ou œil d'Horus. L'utilisation de l'udjat a été universelle chez les Égyptiens, peut-être parce qu'il symbolise l'œil du dieu soleil qui était capable d'annuler l'influence négative du mauvais œil. Parfois, deux yeux ou udjati étaient utilisés au lieu d'un seul. Il s'agissait de représentations des yeux du soleil et de la lune. Le mot égyptien pour désigner le mauvais œil était ir-t-ban-t et les hiéroglyphes le représentant comprennent un œil et un serpent.

La croyance au mauvais œil est également présente dans la Bible, et tant le Nouveau que l'Ancien Testament mettent en garde contre ses dangers. Dans le Deutéronome 15:9, il est dit : "Prends garde qu'il n'y ait une mauvaise pensée dans ton mauvais cœur... et que ton œil ne fasse du mal à ton frère...", tandis que le Proverbe 23:6 nous dit de "ne pas recevoir de pain de celui qui a un mauvais œil, et de ne pas lui demander sa nourriture délicate".

Les amulettes hébraïques utilisées, comme la Mezuzah, étaient souvent emballées dans de petits cylindres et portées autour du cou. Apparemment, l'idée derrière cette pratique était que, puisque l'amulette ne pouvait être vue, elle n'enfreignait pas la loi de Moïse.

Contrairement aux Hébreux, les premiers chrétiens ne se sentaient pas coupables de se protéger contre le mauvais œil. Leur amulette favorite, la croix, était, et est toujours, considérée comme le plus puissant protecteur contre toutes les formes de mal. Du sel, de l'eau bénite et un morceau d'hostie sont également utilisés à des fins de protection. Les reliques de saints et les médailles représentant leurs images sont également des amulettes très populaires auprès des chrétiens.

Commentaires (0)

Product added to wishlist

Notre boutique utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur et nous vous recommandons d'accepter leur utilisation pour profiter pleinement de votre navigation.